slogan

banniere

Vous êtes iciActualités»Les chasseurs sont mobilisés contre la peste porcine africaine (PPA)
Gap : Aujourd'hui le soleil se lèvera à 07:53 et se couchera à 18:49.

Les chasseurs sont mobilisés contre la peste porcine africaine (PPA)

Sanglier 0500 Thierry Chevrier Web

Les chasseurs sont mobilisés contre la peste porcine africaine (PPA)

La peste porcine africaine a fait son apparition début septembre 2018 en Belgique à quelques kilomètres de la frontière française. Préparées depuis plusieurs mois, nos instances nationales font le nécessaire pour assurer une veille sanitaire adaptée et informer les usagers, en particulier les chasseurs.

La peste porcine africaine (PPA)

La peste porcine africaine (PPA) est une maladie virale originaire d’Afrique, où elle est endémique chez les suidés sauvages (phacochères notamment). Transmissible aux porcs domestiques, elle provoque des mortalités massives et aigues, avec des légions hémorragiques dans tout le corps. Les cas sévères de la maladie se caractérisent par une forte fièvre et une évolution mortelle en 2 à 10 jours.

- La PPA n’est pas une zoonose et n’est donc pas transmissible à l’homme

- Sa diffusion sur de grandes distances est toujours liée à des activités humaines, en particulier par des aliments contaminés, des transports d’animaux etc

- La densité de sangliers ne joue pas de rôle dans l’apparition des premiers cas : ils ne se déclarent pas forcément ou il y a le plus de sangliers

- En revanche, les populations denses de sangliers rendront très difficiles l’éradication de la maladie

- Le virus survit très bien dans les carcasses, les insectes se développant sur les carcasses, tous les produits carnés, toutes les matières biologiques (crottes etc), la viande, la charcuterie

- Le virus est détruit par la cuisson mais le froid et la congélation le conserve

- Le virus survit très bien dans l’environnement : toute activité humaine dans les zones infectées risque de transmettre le virus ailleurs.

Mesures de prévention pour les chasseurs

(évolutives en fonction de la situation)

- Lors de la pratique de la chasse habituelle :

  • Détecter et signaler toute mortalité anormale de sanglier au réseau SAGIR (FDC et/ou ONCFS)
  • Eviter d’aller chasser en Belgique ou d’accueillir des chasseurs belges sans s’assurer qu’ils ont respectés un protocole strict de nettoyage et désinfection de leurs vêtements, matériel, chiens et voiture
  • Se laver les mains à l'eau savonneuse après la chasse ainsi que ses vêtements et ses chaussures
  • Eviter tout contact avec des porcs pendant 48 h après la chasse.

- Lors de voyages de chasse en Europe de l’Est, Russie, Chine, Mongolie :

  • Nettoyer soigneusement et minutieusement son matériel avant de revenir en France (matériel de chasse, vêtements et voiture le cas échéant)
  • Ne pas emmener ses chiens
  • Ne pas rapporter de viande de sangliers ou de porcs ou de trophées de chasse
  • Eviter tout contact avec les porcs ou sangliers dans les zones contaminées
  • Eviter tout contact avec des élevages de porcs ou de particuliers ayant des porcs domestiques en rentrant.

En savoir plus

- Télécharger le communiqué de presse de la FNC du 13/09/2018

- Télécharger la lettre du Président de la FNC

- Consulter l’article sur la PPA dans le Chasseur Haut-Alpin (p17)

- Plateforme d’épidémiosurveillance en santé animale à l’adresse : https://plateforme-esa.fr/pestes-porcines-veille-sanitaire-internationale

- Télécharger le diaporama de la FNC (Commission Grand Gibier) du 03/10/2018

- Consulter le réseau Sagir ONCFS