slogan

banniere

Vous êtes iciLa faune sauvage et sa gestion»Gestion de la grande faune»Gestion de la grande faune
Gap : Aujourd'hui le soleil se lèvera à 06:37 et se couchera à 20:31.

Gestion de la grande faune

Le département des Hautes Alpes est particulièrement riche en grande faune sauvage puisqu'il accueille toutes les espèces indigènes de France métropolitaine :

- Chevreuil3381522691 dc100d16e3 b

- Cerf élaphe

- Sanglier

- Chamois des Alpes

- Bouquetin des Alpes

Ainsi que le Mouflon méditerrannéen, espèce introduite mais qui a su s'adapter à nos milieux.

 

Cette diversité est un gage de richesse mais nécessite une gestion particulière afin de préserver les équilibres écologiques et économiques.

Le sanglier est géré annuellement selon un plan de gestion qui adapte les modalités de chasse selon les densités supposées. C'est la seule espèce pour laquelle le suivi des populations ne peut se faire par anticipation. Seule la pression de prélèvement nous renseigne sur le niveau d'abondance. Le Bouquetin est une espèce protégée, toutes les autres espèces d'ongulés sont soumises à plan de chasse qui est déterminé annuellement selon les suivis de population réalisés régulièrement. L'objectif est de garantir le maintien des équilibres tout en préservant l'avenir de cette grande faune. Ce n'est pas si évident car les populations animales sont soumises à de nombreux facteurs d'évolution autres que la chasse (maladies, prédation, densité, climat, ressources alimentaires...).

Tableaux de chasse grand gibier dans les Hautes Alpes (données saison 2012/2013) :
  • Chamois : 1 813
  • Chevreuil : 2 097
  • Cerf : 535
  • Mouflon : 167
  • Sanglier : 3 600

 Voir les comptes rendus de comptages de la grande faune.