slogan

banniere

Vous êtes iciLa faune sauvage et sa gestion»Grande faune»le bouquetin des Alpes
Gap : Aujourd'hui le soleil se lèvera à 06:43 et se couchera à 20:27.

le bouquetin des Alpes

Le bouquetin des Alpes3382341612_072804bcd6_b

 Statut biologique

Les premiers bouquetins ont été réintroduits dans les années 1960 par la FDC à Mônetiers les Bains, il s'agissait à l'origine de les lâcher dans la réserve domaniale du Combeynot mais les animaux se sont installés dans les Cerces. Cette population a été très longue à se développer. Le Parc National des Ecrins a ensuite lâché des individus sur Champoléon qui colonisent désormais le massif de Chaillol. Une autre population est présente sur le Haut Guil. Elle provient de quelques individus issus d'Italie renforcés par une opération de réintroduction d'animaux provenant de Vanoise. Un autre projet sur la Font Sancte et le Beal Traversier n'a jamais abouti.

 

 Habitat

Le bouquetin des Alpes a une préférence marquée pour les habitats à dominante rocheuse.
Au printemps, il utilise les altitudes les plus basses à la recherche de l'herbe nouvelle puis il gagne progressivement les zones d'estive en suivant la repousse de la végétation. En été et jusqu'à l'automne, il recherche les milieux offrant une grande diversité de reliefs et d'expositions à des altitudes dépassant souvent 2500 m. En hiver, on peut l'observer à toutes les altitudes, jusqu'à 2800-3000 m, lorsque les conditions sont bonnes, sur les pentes raides et ensoleillées au microclimat chaud, où la couverture neigeuse est faible et les ressources alimentaires plus accessibles.

  

Objectifs de gestion

  Promouvoir le développement de nouvelles populations de bouquetins

Encourager une meilleure connaissance des espèces patrimoniales