slogan

banniere

Vous êtes iciLa faune sauvage et sa gestion»Grande faune»Le cerf élaphe
Gap : Aujourd'hui le soleil se lèvera à 06:43 et se couchera à 20:27.

Le cerf élaphe

Statut biologique

Espèce présente dans le département de manière très irrégulière.

L’espèce fut réintroduite dans les années 1960 dans le massif du Bochaîne où elle se développa de manière importante jusqu’à atteindre des niveaux de population conséquents. Le Dévoluy est colonisé depuis peu, une population s’y est installée durablement.

Le Serrois et le Rosanais connaissent également des incursions fréquentes, quelques animaux colonisent ces espaces où les observations sont rendues difficiles en raison d’une végétation dense.

Une population, issue d’émigration italienne, se développe progressivement dans le Briançonnais.

Deux autres noyaux sont connus dans le Queyras et l’Embrunnais. Les milieux naturels de notre département sont favorables à l’installation du cerf.

Habitat

Bien qu'écologiquement adapté aux milieux ouverts, le cerf est aujourd'hui attaché au milieu forestier où il trouve refuge, protection et tranquillité.

Cette espèce s’accommode d’une grande variété d’habitats, depuis les forêts de feuillus aux futaies de résineux, à l’étage collinéen comme au subalpin. D’un point de vue écologique, le mélézin lui apporte des ressources fourragères abondantes.

Le cerf adopte une occupation de l’espace variable selon les saisons et la catégorie d’animaux présents. Le secteur de rut d'automne et la zone occupée au printemps sont généralement distincts.

Le cerf recherche un habitat à forte valeur alimentaire alors que la biche qui exploite des surfaces plus petites, privilégiant des habitats fermés, offrant un refuge diurne et une protection maximale. C’est une espèce qui affectionne la quiétude.

Objectifs de gestion

  • Participer au maintien d’un équilibre agro-sylvo-cynégétique en maitrisant la croissance des populations
  • Accompagner l’expansion géographique des populations tout en maintenant les densités à des niveaux faibles et acceptables